Plan du site

MACROPHOTOgraphieMACROPHOTOgraphie

un peu de technique, juste quelques notions élémentaires...


Le trio ouverture / vitesse / profondeur de champs.

La voila, la partie technique ! Pour tout savoir sur ces trois grandeurs et leur importance en photographie, je vous renvoie une fois de plus vers le site de Yves Deton : "Le B-A BA de la photo"". Cela me permettra de ne traiter ici que ce qui est propre à la macro.

le problème de la profondeur de champs en macrophoto

mouche

Bon alors, allons y :

Si vous êtes aller voir le site cité plus haut, vous savez que la profondeur de champ diminue avec la distance qui sépare l'appareil du sujet.

Et en macro à votre avis , on est près ou loin du sujet ? Gagné ! très près ... donc on aura une profondeur de champs très faible... de quelques mm, quelques cm tout au plus. En plus cette profondeur de champs diminue avec le grossissement: plus le grossissement est élevé et plus la profondeur de champs est faible.

Pas de problème ! me direz vous si vous avez été particulièrement attentifs... en effet la profondeur de champs augmente lorsqu'on ferme le diaphragme... Donc il suffit de fermer le diaphragme.

Oui, mais comme on n'a rien sans rien, en fermant le diaphragme, vous diminuez la quantité de lumière entrant dans l'appareil en un temps donné.

Donc ? Donc il va falloir, pour que le film soit correctement impressionné, augmenter le temps de pose (diminuer la vitesse d'obturation, quoi...).

Et alors ? Et alors le macrophotographe risque rapidement de tomber à des vitesses inférieures au 1/30 s. Et là il risque le "flou de bougé" soit parceque le photographe tremble soit parceque l'animal se met à gambader ou qu'une délicate brise vient faire bouger le superbe coquelicot visé...

Robert le diable

Et voila ! Ce Robert le diable s'est mis à battre des ailes pile au moment de la prise de vue.

à la vitesse de 1/ 45 s, cela ne pardonne pas. Pourtant j'avais réduit le grossissement pour pouvoir avoir cette vitesse "acceptable". La photo eut été nette au 1/125 s,; mais la luminosité ne me le permettait pas... (ou plus exactement j'aurais du mieux utilisé mon flash tout neuf)

Bref, c'est flou.

Mais ne vous inquiétez pas, je lui ai couru après et j'ai pu prendre d'autre photos dans de meilleurs conditions... voir la table lumineuse "arthropodes 3"

Alors , la solution ?

anémone

D'une manière générale, on met son appareil reflex sur la fonction "priorité ouverture" et on règle l'ouverture à une certaine valeur (selon le sujet) pour s'assurer une certaine profondeur de champs. Lors de la prise de vue, l'appareil calcule la vitesse en fonction de la lumière ambiante et de l'ouverture imposée. Au photographe, alors, de bien vérifier que la vitesse est compatible avec les conditions de prise de vue.

Par exemple, si vous voulez photographier un sujet plat, comme une fleur dont les pétales sont tous dans le même plan (voir ci contre), vous pouvez vous permettre d'avoir une profondeur de champs faible. Aussi vous pouvez alors imposé une ouverture assez grandes (f 5.4 par exemple).
Vous aurez alors des chances d'avoir une vitesse correcte... au dessus des 1/60 s... A vous de la vérifier avant de déclencher. Si la vitesse est encore trop lente, augmentez l'ouverture...

En gardant à l'esprit que vous diminuez alors votre profondeur de champs ! ( pfouuuu )

Garder une ouverture assez grande présente dans ce cas un intérêt : cela permet de rendre l'arrière plan (alors en dehors de la zone de netteté définie par la profondeur de champs) bien flou. le sujet se détache alors nettement.

araignée crabe

En revanche, une ouverture trop grande est dommageable à certaines photos lorsque votre sujet n'est pas du tout plat.

Ainsi, ci contre le sujet et l'arrière plan sont très chouettes. Mais le manque de lumière n'a pas autorisé une ouverture assez faible... La profondeur de champs n'est pas énorme et une grande partie de l'araignée est floue... Avec un peu plus de profondeur de champs la photo aurait été très chouette, non ?

Libellule

C'est à cause de la profondeur de champs, qu'en macro on se positionne souvent de façon à ce que le sujet soit "étalé" dans un plan... (axe de la prise de vue perpendiculaire au sujet) ainsi les macrophotos ont rarement des effets de perspectives...

Tipule

Mais des fois il faut bien un peu s'amuser... !!

déco